Smart Building! Smart City! Smart AFRIQUE!

Programme Philanthropique – Accès Gratuit

africa

Avec 2.5 milliards d'habitants à l'horizon 2050 et des perspectives de croissance à 5.2%  de moyenne, la révolution infrastructurelle du continent sera aussi numérique et informatique.

Expert en supervision industrielle depuis 30 ans, ARC Informatique est un acteur incontournable dans l’accompagnement de projets, en fournissant des progiciels pour contrôler, analyser et optimiser les installations des entreprises  (tous secteurs confondus). Le groupe ARC est présent sur les cinq continents à travers ses filiales et sur l’Afrique avec ses partenaires locaux.
Consciente que ce bond infrastructurel et technologique ne pourra se faire sans les compétences pratiques idoines, ARC Informatique met sur pied un programme de formation  gratuit, pour toutes les écoles techniques spécialisées, en Afrique. Destiné principalement aux formateurs de ces établissements, il a comme but d’apporter un savoir-faire et de susciter des vocations.    

Imaginez un univers plus smart où tout serait géré par des systèmes intelligents !  Grâce SAMNICK, responsable de ce programme pilote chez ARC, nous répond sur la question du développement sur le continent ; et nous présente par la même occasion ce programme.

 

 

1. Que représente le marché des infrastructures en Afrique ?
GS. Un rapport  du FMI publié en 2006, estime à peu près à 100 milliards de dollars/an les besoins en investissements dans les infrastructures en Afrique, extensions et entretien compris. Ce rapport étudie les retards d’investissement, les besoins de développement et d’entretien. Il dresse sans ambages la nécessité d’établir un tissu infrastructurel intra-continental : Smart Afrique !

2.Quels sont les domaines clefs de ce marché ?
GS. La réponse n’est pas simple, car elle varie selon les pays. Mais globalement, il s’agit : de la gestion technique de bâtiments, la production/distribution d’énergie, les transports, le traitement de l’eau et des déchets ainsi que le secteur des TIC (Technologies de l'information et de la communication).

3.En quoi la société ARC Informatique est-elle un acteur dans ce marché ?
GS. ARC Informatique édite des logiciels qui assurent le contrôle des différents systèmes employés dans ces infrastructures, permettant à des opérateurs d’être informés en temps réel du bon fonctionnement des installations et de prendre les décisions de conduite appropriées.
Ces logiciels sont mis en œuvre par des sociétés d’Ingénierie ou par des Intégrateurs de système formés au préalable.
ARC Informatique possède un nombre important de références dans tous ces domaines principalement en Europe mais aussi en Afrique (MAROC, NIGERIA, GABON, ÎLE MAURICE, KENYA, TANZANIE, SENEGAL, COTE D’IVOIRE, ANGOLA, REPUBLIQUE DU CONGO, EGYPTE…).

4. La société ARC Informatique privilégie-t-elle les projets favorisant la formation des populations et des salariés des entreprises locales ?
GS. C’est là que la démarche d’ARC Informatique est intéressante ! Elle met en place un programme tourné vers les organismes de formation dédiés à ces nouvelles technologies, assurant ainsi la qualité et la traçabilité des productions ; à l’image de ce que nous avons déjà mis en place en Tanzanie au KIITEC  avec Jean-Pierre ACQUADRO (Président de l’ADEI - Enseignement technique pour les pays en voie de développement).
Ce programme dédié au continent africain a pour but de recruter des organismes de formation (lycées technique, écoles d’ingénieur, etc.) et d’apporter des solutions aux enseignants de ces organismes afin de les rendre autonomes, en mettant à leur disposition les licences logicielles dont ils auront besoin.
En leur offrant notre produit phare PcVue, nous espérons ainsi participer à la naissance de vocations et à la maturation d’un écosystème ; tout en contribuant au développement de compétences et de talents.
Pour devenir le prochain à bénéficier gratuitement de notre programme (dédié aux enseignants), c’est simple !
Il vous suffit de manifester votre intérêt en inscrivant votre école à notre programme.

Cliquez Smart Training !

Grâce SAMNICK
International Sales Administration
ARC Informatique Headquarters

 

Accès gratuit! Formation PcVue.pdf

1 En Afrique subsaharienne en 2014
2 KENGEN KENYA, SONATRACH, ASECNA, ACTEMIUM Maroc, RENAULT Maroc VEOLIA, TOTAL Angola, Comilog (mine), Casablanca Airport, SEEG (Société des Eaux et de l'Electricité du GABON), Sobraga (Brasserie), Smag (Agro-Alimentaire), Setrag (Chemin de Fer)
3 "Les infrastructures de l'Afrique :problèmes et perspectives d'avenir", Séminaire de haut niveau organisé par l'Institut du FMI en coopération avec l'Institut multilatéral d'Afrique, Tunis (Tunisie), 28 février -1er mars 2006
4 KILIMANDJARO INTERNATIONAL INSTITUTE FOR TELECOMMUNICATIONS ELECTRONICS & COMPUTERS
Le site de l'école http://www.kiitec.ac.tz/ Le site de l'association ADEi http://www.asadei.org/